Vous êtes dans : Accueil > La CCAC > Services et compétences > Collecte des déchets > Les déchets recyclables > Le tri sélectif

Le tri sélectif

Définition

Le tri sélectif consiste à séparer vos emballages de vos autres déchets en les déposant dans le bac à couvercle jaune remis par votre Communauté de Communes et prévus à cet effet.

Vous avez un déchet et vous ne savez pas où vous devez le mettre ? Cliquez sur le lien suivant afin de connaître sa destination >http://www.memotri.com/miniguide/communes?im=87

Ou lisez ce qui suit...
 
Depuis 2001 la CCAC a mis en place le tri sélectif des déchets sur son territoire.

Cette collecte s’effectue en porte à porte par des conteneurs de tri pour les emballages ménagers. Les déchets que vous devez y déposer sont:

  • Les papiers et cartons
  • Les briques alimentaires (lait, soupe, crème, jus de fruits...)
  • Les bouteilles en plastiques -accompagnées de leurs bouchons- (lait, eau, soda, jus de fruits, huile végétale...)
  • Les aérosols et bouteilles métalliques (mousse à raser, déodorant...)
  • Les boîtes (d'œufs, de fromage / rouleau d'essuie-tout, de papier toilette...) et suremballages en cartons (ceux des yaourts, gâteaux...)
  • Les boîtes métalliques (chicorée, thé, conserves...) et les canettes de boisson
  • Les flacons de produits ménagers et de toilette en plastique (bouteilles de shampoing, nettoyants ménager)
  • Les barquettes métalliques (frites, compotes en aluminium..)
  • Les emballages en plastiques (barquettes en polystyrène, pots de crème fraiche et yaourts, pot des plantes en plastique...)
  • ATTENTION : pour les emballages en verre (bouteilles, pots et bocaux), vous devez les déposer dans les points d'apport volontaire.

 

Le saviez-vous ?

• N’imbriquez pas les emballages les uns dans les autres ; ils rendent leur recyclage impossible
• Il est inutile de rincer les emballages à l’eau ; il suffit de bien les vider
• Ne mêlez pas d’objets coupants, piquants, toxiques, sales ou malodorants dans vos bacs de tri ; ils représentent un risque de blessure pour les agents en charge de la collecte
• Ne déposer pas de verre dans les bacs de tri (bacs destinés aux emballages et aux Journaux -magazines) ; le verre peut se casser et s’incruster dans les autres emballages les rendant impropres au recyclage.
• Déposer vos emballages en vracs dans le bac de tri

ATTENTION : Les bacs de tri présentant trop d'erreurs de tri pourront être refusés par les agents de collecte.

 

Où se procurer les bas de tri sélectif ?

Il suffit de nous envoyer une demande écrite par mail, fax ou sur papier libre en précisant votre nom, adresse, numéro de téléphone et le motif de l’intervention à l’adresse suivante :
 C.C.A.C.
 73 rue du Connétable
 60500 CHANTILLY
 
 Fax : 03 44 62 46 69
 
Les bacs de tri sont destinés à tous les usagers du service de collecte (particuliers, professionnels, administrations, etc).

 

Pourquoi trier ?

Chaque français génère en moyenne 390 Kg de déchets ménagers par an (moyenne nationale, hors déchetteries). Leur traitement coûte de plus en plus cher et doit répondre à des normes environnementales précises afin de préserver la planète. Le tri est donc un geste efficace et essentiel afin de réduire la quantité de déchets à incinérer et de permettre le renouvellement et la fabrication de nouveaux produits. Il contribue de cette façon à l’économie de nos matières premières et à la protection de l’environnement.

 Des intérêts environnementaux

Le tri sélectif permet de séparer les emballages, les papiers et le verre recyclables du reste des déchets ménagers. C’est une étape essentielle au recyclage.
Le tri des déchets permet de réduire la part des déchets à incinérer. De plus, le recyclage des déchets permet d’économiser des matières premières et de préserver les ressources naturelles.

 Des intérêts sociaux

Créer de nouvelles activités : la collecte sélective est une activité qui génère des emplois. Il y a les ambassadeurs du tri, le personnel de collecte et du centre de tri.

 Des intérêts économiques

La Communauté de Communes perçoit des soutiens financiers de la part :
 
 • d'Éco-Emballages en fonction des quantités de déchets triés par les habitants. Plus le tri est pratiqué, plus les soutiens à la tonne triée sont importants.
 
 • des entreprises qui rachètent les produits à recycler. Par ailleurs, le coût du traitement du tri sélectif revient beaucoup moins cher que l’incinération.

 Des obligations réglementaires

Un des principes de la loi du 13 juillet de 1992 est de valoriser les déchets par réemploi, recyclage ou toute autre action visant à obtenir des matériaux réutilisables ou de l'énergie. Les États membres doivent instaurer des systèmes de reprise, de collecte et de valorisation des déchets d'emballages afin d'atteindre les objectifs chiffrés suivants : au plus tard le 31 décembre 2008, entre 55% et 80% des déchets d'emballages seront recyclés.

 

La 2ème vie des déchets

 
Après avoir été collectés, les emballages et les journaux-magazines sont acheminés au centre de tri de Villers-Saint-Paul. C'est la dernière étape avant le recyclage.
Les emballages sont déposés sur un tapis roulant, pour y subir un tri plus fin, effectué par des machines puis, en bout de chaine, par un personnel spécialisé. Ils sont ensuite regroupés par catégories : acier, aluminium, plastique opaque, plastique transparent, plastique coloré, films, briques alimentaires, cartons, etc. Les matériaux sont ensuite compactés, mis en balles et expédiés vers leurs sites de recyclage respectifs.
Les papiers, journaux et magazines sont mélangés aux emballages, et subissent donc le même processus.
 
Les balles issues du centre de tri sont vendues en tant que matière première aux filières industrielles de la transformation.

Le verre ne transite pas par le centre de Villers-Saint-Paul ; il est directement acheminé vers un centre de tri spécialisé, chez Saint-Gobain Emballages à Rozet-Saint-Albin (02).

Partager sur :