Vous êtes dans : Accueil > La CCAC > Services et compétences > Transport et Mobilité > Projet de liaison Ferroviaire Picardie-Roissy

Projet de liaison Ferroviaire Picardie-Roissy

Le projet de liaison ferroviaire Roissy- Picardie porte sur la mise en oeuvre d’un accès ferroviaire direct entre le Sud des Hauts-de-France, le Nord-Est du Val d’Oise et la gare de Roissy TGV, aéroport Charles de Gaulle terminal 2.

La CCAC est partenaire de ce projet.

QU’EST-CE QUE LE PROJET ROISSY-PICARDIE ?

Ce projet d’infrastructure permet de mailler le réseau ferroviaire avec :

  • la réalisation d’une section de ligne nouvelle reliant l’inter- connexion LGV au Nord-Est de Paris à la ligne existante Paris Gare du Nord - Creil-Amiens/Saint-Quentin ;
  • des aménagements sur le réseau existant, principalement en gares de Roissy TGV, Survilliers-Fosses, Chantilly-Gouvieux et Amiens.
LE PROJET EN CHIFFRES :

6,5 km de ligne nouvelle circulable à 160 km/h entre Vémars et Marly-la-Ville (Val d’Oise)
356 M€ de coût d’investissement (valeur 2017) pour la section de ligne nouvelle et pour les aménagements en gare de Roissy TGV, Survilliers-Fosses, Chantilly-Gouvieux et Amiens.
390 000 € : le montant de la participation de la CCAC pour la réalisation du projet
3,4 millions de voyageurs/an empruntant la liaison à la mise en service, dont 2/3 pour les transports du quotidien

 

L’HISTORIQUE DU PROJET

Le projet a fait l’objet d’un débat public en 2010, puis son élaboration s’est poursuivie de 2011 à fin
2014 avec deux phases importantes d’études et de concertation. Sur la période 2015-2017, le schéma de desserte a été réajusté, aboutissant à la signature en mai 2017 de 2 protocoles d’intention relatifs à la desserte TaGV + TER et au financement des travaux.

 

LES OBJECTIFS DU PROJET

Les services ferroviaires prévus (train à grande vitesse - TaGV - et TER) ont pour objectif d’améliorer la desserte en transports en commun du pôle de Roissy, pôle d’activités majeur, de faciliter l’accès à la grande vitesse (en liaisons directes ou en correspondance à Roissy TGV, gare largement desservie au niveau national) et de renforcer l’intermodalité air-fer (accès à l’aéroport Charles-de-Gaulle). Ils comportent :

  • une desserte mixte pour Amien et Creil : 2 allers retours TaGV intersecteurs (vers Strasbourg, Lyon ou Marseille) + 3 allers retours TER pour correspondances à Roissy TGV ;
  • une desserte TER Compiègne/Creil vers Roissy TGV avec l’objectif d’une fréquence à la demi-heure en heure de pointe sur Creil (soit 6 allers-retours) et à l’heure sur Compiègne (soit 17 allers retours).

Les dessertes TER, organisées par la Région Hauts-de-France, sont prévues sur une large plage horaire
(6h-23h), avec arrêts dans plusieurs gares picardes et à Survilliers-Fosses (Val d’Oise), point d’interconnexion avec le RER D.

 

Concertation de la population du 2 décembre 2019 au 31 janvier 2020

Communes identifiées dans lesquelles le dossier de concertation sera consultable : Chantilly, Gouvieux et La Chapelle-en-Serval.

N’importe quel habitant du territoire qui se sent concerné par ce projet peut y répondre.
Moyen de réponse à cette concertation, via le site dédié : www.roissy-picardie.fr/pages/exprimez-vous-0 . vous trouverez via ce site tous les documents nécessaires et consultables sur le projet

Participez aux différents temps de concertation :

  • Mardi 3 décembre 2019 à 19h30 : RÉUNION PUBLIQUE D’INFORMATION PROJET DE LIAISON ROISSY-PICARDIE. Salle la Manufacture, espace culturel de la Faïencerie, allée Nelson à Creil.
  • Mercredi 4 décembre 2019 de 7h à 10h : DÉBAT MOBILE (STAND DE LA MISSION ROISSY PICARDIE) en Gare de Chantilly-Gouvieux.

Retrouvez le calendrier actualisé de la concertation sur www.roissy-picardie.fr

Tout au long de la concertation informez-vous et donnez votre avis :

  • Sur www.roissy-picardie.fr : participez via le formulaire dédié
  • En renvoyant la carte T présent dans le dépliant déposé dans les mairies
  • Par mail :  
  • Par courrier à SNCF Réseau, Direction de la Stratégie du Réseau, Mission Roissy-Picardie, 18 rue de Dunkerque, 75010 Paris
  • En écrivant aux garants de la concertation :  ou  

Au terme de la concertation, les garants rédigeront un bilan de la concertation sur la base de l’ensemble des contributions exprimées, puis SNCF Réseau établira les enseignements qu’il en retient pour la suite du projet. Ces documents seront publiés sur le site de la CNDP et le site dédié au projet.
SNCF Réseau prévoit de restituer au public les enseignements de la concertation et ses engagements pour les étapes suivantes du projet.

Cliquez pour agrandir l'image et connaître les partenaires du Projet.

Partager sur :